Aff. Cath. Théot (Michel EUDE AHRF 1969)

Aff. Cath. Théot (Michel EUDE AHRF 1969)

Remettant en cause l’interprétation d’Albert Mathiez de l’Affaire Catherine Théot comme une machination destinée uniquement à nuire à Robespierre, Michel Eude revient sur le contexte de la vigilance accrue contre les manifestations d’idolâtrie et d’illuminisme. Il détaille les arrestations et les investigations, qui continuèrent après que Robespierre n’a fait surseoir le 8 messidor an II à la comparution des accusés visés par le rapport de Vadier du 27 prairial.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.